P1150684Nous voici donc aux derniers jours de 2017. Je n’ai pas pour habitude de dresser le bilan d’une année qui s’achève… d’autant plus lorsqu’elle fut difficile et douloureuse. J’ai appris à ne plus trop regarder en arrière, à ne pas ressasser le passé sauf pour y piocher les éléments positifs qui me feront avancer. Quand j’étais petite et que je chougnais pour un rien, ma mémé disait «Economise tes larmes pour quand tu en auras vraiment besoin »…

De quoi me plaindrais-je aujourd’hui ? Quand je fais ma malheureuse, c’est que j’ai envie de me faire plaindre, de me faire aimer. Je ressens parfois des manques, à moi de ne pas les transformer en besoins. Facile à dire, me direz-vous…

Et passe passe le temps, le temps du bonheur, le temps de la douleur, le temps des pleurs, le temps des rires, le temps présent. J’attends sereinement demain qui sera forcément beau puisque je le veux de toutes mes forces… et les forces, je crois en avoir pas mal !

Passe passe le temps et je ne regrette rien, s’il était à refaire je referais ce chemin. Je referais ce chemin mais pour l’heure, la voie qui s’ouvre devant moi ne ressemble ni à une autoroute lisse et monotone, claire et confortable, ni à un bourbier marécageux. Elle ressemble à cette route de montagne que j’aime tant, escarpée, enneigée, parfois verglacée. Je m’y élance avec prudence mais avec tellement de bonheur ! A bien surveiller et assurer mes pas. Rester debout, digne et en équilibre. Tout en ayant le goût de l’aventure et du défi.

Je vous dis mon affection et vous souhaite tout le bonheur du monde pour 2018.

P1150731

KIDS UNITED - Tout Le Bonheur Du Monde (Clip Officiel)