Pralinensavoie... et parfois ailleurs

18 juillet 2019

En Normandie

Mais non je n’arrête pas mon blog, on ne se débarrasse pas de moi aussi facilement ! Mais que voulez-vous, depuis mon retour de Normandie, je ne touche pas terre, et j’adore ça. Ainsi donc, à peine rentrée,  je suis allée chercher ma petite Marina. Et depuis, ça n’arrête pas, va et vient de mes petits-enfants, en voilà une qui arrive ; puis deux autres, qui repartent… j’en ai à la semaine, d’autres à la journée, une pour deux nuits seulement. En ce moment, j’en ai deux à plein temps, après-demain une autre à la journée, samedi j’en reconduis une chez sa maman mais je garde son frère pour une semaine supplémentaire. Bref c’est comme en maths, je pose deux je retiens un…

Des journées bien remplies, jeux, farniente, promenade en Chartreuse, en Drôme provençale, à Chambéry, aujourd’hui ce sera le canal de Savières et le lac du Bourget. A partir de la semaine prochaine, je refile les grands bébés aux autres grands parents et je pense à moi, rien qu’à moi. Réunion de famille à la fin du mois, puis les cinquante ans de mariage d’amis, et de nouveau un charmant périple en août.

Voici des photos de Normandie, à peu près potables. Celles à venir le seront certainement moins étant donné que j’ai laissé tomber mon APN sur un chemin caillouteux Drômois et que je n’ai plus d’écran… alors je prends des photos au pif !

Luc sur Mer, vue de ma chambre d’hôtel, à mon arrivée. Un concert de rock, une foule déchaînée… Je me suis dit que j’allais merveilleusement bien dormir… mais non, à minuit c’était de nouveau le bruit du vent et des vagues.

 P1180630

Honfleur

 P1180696

P1180645

Elevage des huîtres et fabrique du Livarot

 P1180739

 

P1180779

 

La magnifique basilique de Lisieux

 

P1180791

 

P1180797

Pour la visite des caves et la dégustation du Calva... vous n'aurez pas de photo !

P1180722

P1180962

 

 

Posté par Prali à 07:41 - Commentaires [20] - Permalien [#]


29 juin 2019

Pause

En Corse ?

P1030156

 

En Grèce ?

P1070940

 

En Sicile ?

P1140883

Choix difficile tant j'adore ces trois destinations. Bon, alors ce sera la Normandie, j'aime aussi.

A bientôt, je pense à vous, soyez heureux !

Parla piu piano Roberto Alagna

player" width="480" height="270" allowfullscreen="true">

A Filetta : DVD Live In Citadella : A Paghjella di l'impiccati

 

Music+Cinema: Zorba the Greek- Zorba le grec Sirtaki- Αλέξης Ζορμπάς

 

Posté par Prali à 19:27 - Commentaires [34] - Permalien [#]

16 juin 2019

Les chats de ma vie

Déjà qu’en ce moment j’ai tendance à avoir le cœur gros, voilà que ma copine Heure-Bleue nous parle des chats de sa vie ! Oui j’ai bien dit des chats et non pas des hommes ! 

Si j’ai le cœur en charpie ce n’est pas pour un quelconque chagrin d’amour dont je ne suis pas à l’abri… mais bon, pour l’instant rien à l’horizon et encore moins dans mes bras.

C’est tout simplement qu’en ce beau dimanche -que j’aurais bien aimé passer en compagnie d’un amoureux –la nature est si belle en ce moment- en ce beau dimanche donc, j’ai plongé dans un passé datant de quelques années. Nous fêterons bientôt les quarante ans de mon fils. J’ai ressorti des montagnes de photos afin de lui confectionner un bel album, allant de sa naissance à ce jour. J’ai déjà fait un album pour sa sœur qui a eu cet anniversaire l’année dernière. Quarante ans de joies et de peines. Que de disparus à tout jamais de mon regard ! Mais si présents en mon cœur. Ne plus leur parler, ne plus les toucher, ne plus les embrasser, ne plus les consoler et ne plus être consolée… parfois insupportable… et si seulement… bref, revenons aux chats !

Comme toi ma chère Heure Bleue j’ai eu des chats, des noir et blanc, gris et blanc, rouquin, tout noir avec une petite médaille blanche, même un siamois que nous avons baptisé Athos. Ce fut le dernier. Tous nos chats étaient des animaux abandonnés.  Outre les nombreux chats qu’ont eus mes parents, nous avons eu notre premier chat, Flat, parce qu’il était tout mince, tout plat (et qu’à l’époque je travaillais dans une grande entreprise qui fabriquait des briquets dont l’un d’eux s’appelait flat car tout plat). Un amour de chat gris.

Puis nous avons eu Sirop et Caramel, deux mignons chatons baptisés par nos enfants. Sirop était noir et blanc, Caramel roux comme le caramel, tout simplement. Ces deux chatons miaulaient à fendre l’âme devant notre porte. On dirait que notre amour pour les animaux était connu. Comment ne pas se laisser attendrir. Ça ronronnait à qui mieux mieux et sautait sur notre lit sans aucune gêne.

Puis vint Athos, beau siamois dont a voulu se débarrasser une résidante de l’immeuble voisin. Un peu nerveux mais tout câlin en vieillissant.

Et puis un soir à minuit… mes enfants, ados, rentraient du cinéma. Nous dormions. La porte de la chambre s’ouvre brusquement et ma fille toute excitée « Maman il y a dehors un petit chat noir qui nous suit en miaulant, il est abandonné, je peux le prendre ? » « Mais ma chérie, Athos ne va pas l’accepter » Supplication, promesse de gérer le problème…  Ce qui fut dit fut fait, période d’adaptation pas toujours facile, Bigoudi et Athos s’entendirent à merveille, jusqu’au jour où… Bigoudi était faible, ne mangeait presque plus, avait chopé une grosseur sous le ventre. Nous partîmes chez le vétérinaire avec Bigoudi et revînmes avec le panier vide. Tumeur au foie. Ce fut trop douloureux, nous mélangeâmes nos larmes.

Bon voilà, j’ai encore envie de pleurer.

Mais un grand merci à ma petite Heure Bleue de m’avoir permis d’écrire un article !

Posté par Prali à 20:26 - Commentaires [33] - Permalien [#]

08 juin 2019

Voici mes souvenirs (j'essaie d'imiter un lecteur chéri mais c'est pas facile !)

Heureusement que la Maîtresse est en vacances et qu’elle ne peut lire ce billet sinon elle s’imaginerait : soit que je la nargue soit qu’elle me mannnnnqueeee terriblemennnnnt ! Que nenni, ni l’un l’autre, aucune raison de la provoquer. Quant au manque, si, un petit peu quand même, mais pas trop, vu que je suis souvent le cancre de la classe.

Hier, à la recherche de… je ne sais plus quoi (hihi bravo de ne pas savoir ce que je cherche !), avisant un placard oublié, je tombe sur un tas de cochonneries qui ont filé au tri illico presto… et sur ces souvenirs scolaires ! Grande bouffée d’émotion et les yeux humides (même un peu plus que ça).

Et j’ai tout revu… ma Maman si fière de mon écriture d’adolescente appliquée, le porte-plume puis le stylo encre, le premier stylo à quatre couleurs, la classe studieuse… on ne s’envoyait pas des boulettes de papier, on ne chahutait pas, on n’agressait pas les profs, on les craignait ! Pourtant « par derrière » on se moquait un peu d’une telle qui avait le chignon de travers ou d’un tel qui avait quelque tic… Mais jamais ouvertement, je crois que j’avais déjà horreur de faire de la peine à autrui, et je pleurais facilement si l’on m’en faisait…

Bref, voici quelques pages d’écriture ; il semblerait qu’une souris soit venue se soulager sur certaines, je vais donc maintenant les ranger soigneusement dans ma bibliothèque.

Cours de géographie en 4ème.

 1

 

2

 

3

 

4

 

 

Cours de secrétariat en 1ère année de BEP.

 

5

 

7

 

8

Instruction civique en 1ère année de BEP.

 

9

 

10

 

A bientôt pour les prochaines découvertes, j’ai encore des recoins inexplorés !

Beau week-end à tous, soyez heureux !

Posté par Prali à 11:12 - Commentaires [42] - Permalien [#]

05 juin 2019

Balad'Ain

Par ce beau dimanche, pour changer mes idées du moment pas toujours claires, pour oublier l’ambiance hôpital où je me rends en visite quasiment tous les jours, pour tenter de réchauffer mes cervicales douloureuses,  je me suis évadée chez mes amis Edith et Marc, dans leur charmant village bugiste. 3

Soleil et chaleur étaient de la partie, une belle journée comme ça, pas question de la contourner mais la prendre à bras le corps, en savourer chaque instant. Ce fut un grand plaisir de retrouver Edith et Marc, leur bienveillance, leur accueil chaleureux et leur gaieté. Apéritif et repas dans leur beau jardin, papotage et confidences.

 1L’après-midi, nous sommes allés à la découverte (pour moi) du petit village de Vongnes où j’étais déjà passée sans m’arrêter. Un havre de paix. Beau, propre, au cœur des montagnes bugistes et celles, au loin, de Savoie, la Dent du Chat tellement facile à reconnaître.

2

 Taillés dans la roche, une quantité de personnages, visages, mains, animaux, fleurs etc.

 5

6

7

8

9

10

Les vins du Bugey sont réputés, nous avons visité le caveau et le musée, un excellent film nous a enseigné le très prenant mais passionnant travail de la vigne de A à Z.

 4

 

11

0Une très belle journée, merci Edith et Marc pour votre précieuse compagnie, vous êtes de belles personnes.

 

Posté par Prali à 18:09 - Commentaires [30] - Permalien [#]


27 mai 2019

Quand les canes cancanent

Les lundis de Lakevio

lakevio

             Aquarelle de Trevor Waugh

Trois canes dans un pré.

Les canes, ça cancane...

Elles sont trois, ce sera donc le sujet à trois "personnages".

 Festival de Canes... lundi !

 

-     Salut ma poule !

-     Ah non hein, pas ma poule ! Je ne suis pas transformiste, que je sache !

-     Bah te fâche pas, qu’elle t’appelle ma poule est affectueux, c’est tout…

-     Mais non, pour moi c’est pas affectueux, c’est injurieux ! Une poule ! Une poule c’est con comme la Lune.

-     Quoi la Lune ? la Lune est con ! Ben ça c’est la meilleure ! Réjouis-toi plutôt de l’avoir la Lune, elle t’offre une fertilité que tu ne peux même pas soupçonner !

-     Haha laissez-moi nasiller ! Arrêtez donc vos cancans, tiens je vais plutôt vous annoncer une nouvelle qui va vous rabattre le caquet : demain pour moi c’est Canebière !

 -     Allons bon, tu t’es mise à la bière maintenant ? Quelle déchéance !

 -     Mais noooon ! T’es bête à finir en rillettes ! Je vais sur la Canebière. A Marseille ! Oui, parfaitement, je vais lisser mes plumes sur la Canebière !

 -     Ben voyons ! Bière ou pastis, elle dandine de travers, quelle dinde ! Haha avec ses airs d'oie blanche, elle ne sait pas ce qui l'attend...

-     Ah ça oui, la bonne blague ! Lisser ses plumes, tu parles elle va plutôt y laisser des plumes ! Allez viens, dandinons-nous vite, nous sommes invitées au festival de Cannes, à nous les canards laqués et gominés, le foie gras, la french cancane et la danse des canards bien sûr !

 

Posté par Prali à 06:00 - Commentaires [44] - Permalien [#]

24 mai 2019

Châtillon-sur-Chalaronne

Pour me changer un peu de mes visites quotidiennes à l’hôpital, auprès de ma cousine âgée qui s’est fracturé le bassin, mardi j’ai passé une très belle journée à Châtillon-sur-Chalaronne. Joie ville médiévale au coeur de la Dombes. Vivante, animée, commerçante.

IMG_20190521_111138Une industrie florissante, notamment un fabricant de casques de pompiers, de police, militaires, gendarmerie, aéronautique (casques pour pilotes d’avion et d’hélicoptères), de chantiers, d’industrie, de secourisme, de masques respiratoires, masques jetables… Les casques des pompiers de Paris et de New York sont fournis par cette entreprise.

Nous avions une super guide, une enfant du pays qui connaissait parfaitement l’Histoire de sa région et chaque explication, chaque mot montrait combien elle l’aime et y est attachée.

 IMG_20190521_111958

IMG_20190521_110340

Le cœur historique de la ville possède de magnifiques maisons à colombage.

 IMG_20190521_102220

IMG_20190521_103556

IMG_20190521_103653

Beaucoup de maisons en pisé (comme la mienne !). Pisé est un mot né du vieux français « piser » signifiant broyer et par extension « battre la terre à bâtir ». Il s’agit en effet de terre crue humide coffrée et tassée par couches superposées entre des banches de bois. Et je peux témoigner, le pisé quel bon matériau : frais l’été, chaud l’hiver.

 IMG_20190521_103053L’après-midi nous avons fait le tour des étangs où nous avons pu voir hérons, aigrettes, et même des cigognes sur les toits de certaines maisons.

IMG_20190521_150336

Nous avons croisé beaucoup de cyclistes sur ces charmantes petites routes et au milieu de ce paisible paysage où la main de l’homme ne semble pas avoir sévi.

IMG_20190521_113004

Dans cette région, de bonnes tables, la nôtre était à la hauteur, nous avons dégusté de délicieuses cuisses de grenouilles. Le poulet de Bresse ce sera pour une autre fois.

IMG_20190521_115105

 

Posté par Prali à 11:32 - Commentaires [23] - Permalien [#]

13 mai 2019

Petite poésie du losange

Les lundis de Lakevio

lakevio

Bo Fransson  - Springtime in the garden.

La poésie du losange 

Un

chat noir

fatigué

se reposait

sur un doux coussin

quand la souris

chatouilla

son nez

fin.

(Pauline, CE1)

 

 Sur ce modèle, créez un poème en losange

en vous inspirant du tableau proposé.

 (mais jusqu'à dix pieds pour la ligne du milieu,

 car nous ne sommes plus au cours élémentaire !)

  Géométrie, lundi !

 

 

 Elle

S’avance

Légers pas feutrés

Hésitants, chancelants.

Où va-t-elle, petite fille désemparée ?

Mais comment s’orienter ?

Univers hostile.

Un espoir :

Lui.

 

Posté par Prali à 06:17 - Commentaires [36] - Permalien [#]

06 mai 2019

Le lundi c'est... école buissonnière !

Aujourd’hui c’est lundi… et le lundi c’est… le devoir à rendre ! Et une fois de plus je fais l’école buissonnière. Mais j’ai un mot d’excuse (oui, je sais, comme d’hab !), en fait j’étais absente ces deux jours passés. Week-end d’astronomie, notre « interclubs » annuel. Clubs savoyards et dauphinois se sont retrouvés dans une ambiance festive, amicale, chaleureuse… mais studieuse aussi ! Il est vrai que nos réunions d’astronomie ont toujours des allures de gastronomie, les deux s’alliant à la perfection. Bref, nous avons bien ri, plaisanté, chahuté, bu, mangé… mais aussi bien travaillé. Enfin, quand je dis « travaillé » ce sont surtout nos conférenciers qui ont bossé, nous les avons écoutés attentivement nous parler de la Lune, de la pollution lumineuse,  de Cronos qui avalait ses enfants ! (mais Zeus en fut sauvé…), je ne suis pas fan de mythologie grecque mais je me suis laissée bercer par cette histoire. Et puis nous avons eu droit aux fabuleuses photos d’un astrophotographe qui, avec pour compagnons son télescope et son ordinateur, baroude avec son camping-car dans le monde entier à la découverte des plus beaux ciels, paysages, marées, aurores boréales... La météo ne nous a pas permis d’observer, les télescopes n’ont pas été sortis. Pluie, neige, nuages  n’ont cependant pas altéré notre bonne humeur. Hier soir j’ai eu du mal à redescendre sur terre, c’était trop bien d’être dans la Lune, dans les étoiles et dans les galaxies lointaines.

Bon, mais sur Terre, toujours de belles choses, je termine par quelques photos de mon dernier périple, Lot et Aveyron.

P1180269

P1180270Conques, parmi les plus beaux villages de France et classé au patrimoine mondial de l’humanité,  avec son église abbatiale, est une étape importante du chemin de Compostelle.

P1180283Nous avons trouvé une jolie salle à manger de rochers faite pour savourer notre pique-nique  tout en contemplant le village d’en haut.

 

 

P1180312Saint Cirq Lapopie, autre beau village médiéval est bâti sur un escarpement rocheux surplombant la rive gauche du Lot, face à un cirque de falaises. Passer dans ces beaux villages fut très émouvant pour moi, les pèlerins rencontrés m’ont fait rêver plus que jamais au Chemin… Tanette, c’est quand qu’on le fait ?

 

 

P1180448

Rocamadour… je n’y ai pas rencontré le loup ! Autre belle cité médiévale, accrochée à une puissante falaise dominant de cent cinquante mètres la vallée encaissée de l’Alzou. Les ruelles tortueuses sont cernées de portes fortifiées. N’étant pas pèlerine, je n’ai pas gravi les marches à genoux, de l’escalier monumental  menant à l’esplanade des sanctuaires !

P1180460

P1180467

 

Posté par Prali à 18:21 - Commentaires [25] - Permalien [#]

28 avril 2019

Au fil du Lot et en Aveyron

1Les méandres du Lot.

2Le Lot à Espalion où nous avons dormi la première nuit.

 

P1180215Estaing un des plus beaux villages de France.

 

P1180255Vue générale du château d'Estaing.

 

P1180361Le pont Valentré à Cahors.

 

Posté par Prali à 17:19 - Commentaires [38] - Permalien [#]