Pralinensavoie... et parfois ailleurs

23 janvier 2015

Sur les bords du Rhône à Chanaz

 

1Le Grand Colombier enneigé.

 

 

 

2La Nature s’impatiente.

 

 

 

3J’aime me promener ici l’hiver, c’est très calme… mais habité. Deux cygnes se regardent et se parlent…. « Viens, approche-toi, j’ai quelque chose à te dire »…

 

 

 

4« Oui voilà, tout contre moi… écoute… »

 

 

 

5Je suis curieuse, j’aurais aimé savoir ce qu’ils avaient à partager… mais sur ce, ils ont décollé, lourdement, dans un bruit d’ailes assez impressionnant, un troisième cygne a suivi, sans doute un curieux également !

 

 

 

6Sur le chemin du retour, la petite chapelle des vignerons se découpe dans le soleil couchant. J’aime mes apaisantes promenades hivernales.

 

 

Posté par Prali à 17:57 - - Commentaires [21] - Permalien [#]


17 janvier 2015

Il suffit de passer le pont

 

1Pour aller d’un département à l’autre, rien de plus simple. Je quitte ma maison savoyarde et quelques minutes plus tard je suis en Isère. Pour cela j’ai le choix : j’emprunte ici le viaduc (non ce n’est pas Millau mais on dit quand même le viaduc !) Là-bas, tout au fond je vois ma maison.

2

 

 

3Me voici dans le département de l’Isère sur un plateau ensoleillé au-dessus du village. Grâce au zoom je ne perds pas de vue mon clocher.

 

 

4Je descends le faubourg dauphinois. Au fond, les montagnes savoyardes.

 

5Dans ce quartier ancien, les maisons ne sont pas toutes coquettes !

 

6Me voici devant l’église dauphinoise.

 

7Une autre vue dauphinoise encadrée par les monts de Chartreuse.

 

8Boucle bientôt bouclée, pour rentrer chez moi, j’emprunte cette fois-ci le pont François 1er. La rivière coule paisiblement, dominée par le clocher savoyard.

 

C’était une succincte visite guidée de l’environnement que j’aime.

Posté par Prali à 18:29 - - Commentaires [38] - Permalien [#]

10 janvier 2015

Joie et peine

La dualité de la vie...

Un très beau samedi s’achève. J’ai vécu de doux moments ensoleillés et dans le coeur et au-dehors avec une partie de ma jolie tribu... heures calmes et affectueuses durant lesquelles j'ai tout oublié du monde qui m'entoure... Les enfants viennent de  partir et dans le silence et la solitude retrouvés, les évènements et journées cauchemardesques m'assaillent de nouveau et assombrissent mon début de soirée... Non, je ne veux perdre ni mon optimisme ni ma sérénité ni ma joie de vivre, je vais lutter... Et puis je ne suis jamais complètement seule, il y a le téléphone, internet, le mail, Facebook, le plaisir de se joindre et se rejoindre en quelques clics en un instant. Je ne sais pas dessiner mais je sais écrire, un peu ! Merci mes enfants, mes amis, mes précieux comme dirait Jeanne !

CIMG1534

Boîtes aux lettres en Guyane

CIMG1535

Posté par Prali à 19:09 - - Commentaires [34] - Permalien [#]

02 janvier 2015

Vive l'an neuf !

cimg7160

Un petit village de moyenne montagne, tout près de chez moi.

 

P1050770

Ce matin, en ouvrant mes volets… du pastel rose et bleu plein le ciel, promesse d’une belle journée ensoleillée.

 

"QUAND ON N'A QUE L'AMOUR" Jacques Brel - 1956

Bonne année, bonne santé, du travail, de l’argent, des bonheurs… tout ça oui je vous le souhaite, mais pour sortir des sentiers battus, je vous dédie cette chanson, la plus belle qui me soit donnée d’écouter, celle qui m’émeut au plus profond de moi-même…

Posté par Prali à 11:31 - Commentaires [47] - Permalien [#]

28 décembre 2014

Au revoir Noël

Après une semaine intense entourée de mes enfants et petits enfants, le vide a rempli ma maison… le vide qui remplit, oui c’est bien ça, en tout cas je me comprends !

Les enfants ont repris le chemin de leur maison, chacun retourne à sa vie. C’est un peu dur, tout à coup on a l’impression de se réveiller d’un joli rêve, trop bref, furtif… mais la vie n’est-elle pas faite de d’arrivées, de départs, de renoncements ?... Allons, je ne vais pas me plaindre, tant de gens auraient aimé se trouver à ma place !

Voici ma bûche de Noël, réalisée de mes blanches mains. Nous l’avons dégustée le 24 au soir. Le 25 nous étions invités chez les  parents de mon gendre.

ma bûche

 

Et voici la bûche réalisée par le futur pâtissier, j’ai nommé l’aîné de mes petits fils qui est au lycée hôtelier de Saint Chamond. Un délice, nous étions comblés.

 

bûche Benj

Puisque je ne peux vous montrer ma jolie famille, voici le chat de mes enfants. Cette photo est le reflet précis de la semaine que nous avons partagée en famille : sérénité, détente, confiance, douceur. Mais oui enfin, de quoi me plaindrais-je ?

Holy

Posté par Prali à 20:05 - - Commentaires [24] - Permalien [#]



19 décembre 2014

Bienvenue chez moi

Allez, une fois n’est pas coutume, je vous emmène dans mon humble demeure. J’ai décoré de façon simple mais chaleureuse et festive. Demain j’irai chercher mes deux petits fils. Leurs parents et leur soeur arriveront lundi. Mercredi soir mon fils, son épouse et leurs deux filles se joindront à nous. J’aime qu’ils soient tous réunis autour de moi. Je ferai ma mama italienne, je cuisinerai des gnocchis à la romaine pour accompagner le coq au riesling. L’ainé de mes petits fils qui est en école hôtelière confectionnera les bûches. 

P1050650

P1050652

P1050657

P1050654

 

P1050659

Une semaine de cocooning s’annonce, je trouve que j’ai beaucoup de chance. Je vous dis à l’année prochaine, savourez, profitez, soyez heureux !

 

Posté par Prali à 20:13 - - Commentaires [46] - Permalien [#]

13 décembre 2014

Quelques nouvelles !

P1050637

Après six semaines de (petite, oui petite parce qu’il ne faut quand même pas exagérer…  à moins que les mauvais moments  se soient évaporés) galère, me voilà solide sur mes deux pieds. Comme il est bon de retrouver une presque parfaite mobilité, mon entière autonomie, de pouvoir ressortir la voiture du garage, de flâner à ma guise dans les rues enguirlandées, même de voir des gens qui parfois s’enguirlandent, et les magasins fourmillant de gens pressés… eh oui car consignée à la maison, j’avais une furieuse envie de voir bouger la vie ! C’est fait, ça bouge et grouille, ça court dans tous les sens, c’est bientôt Noël pardi !

Mercredi je suis allée en consultation auprès de mon cher chirurgien (oui je dis mon cher car je l’adore !... enfin je l’aime bien quoi… je l’estime beaucoup plutôt !). Tout est bien, mon pied est beau (mais non pas pied bot !) (ah je ne vous ai jamais dit, j’ai le pied grec !), l’os est en bonne voie de consolidation et restructuration. Je peux me chausser normalement et comme je le souhaite, enfin non pas vraiment : talons aiguille interdits… pas grave je n’en mets plus depuis…. oulàlà ! Par contre, ouf je peux randonner avec de bonnes chaussures mais pas dans les rochers qu’il a dit Hervé (c’est mon chirurgien mais il ne sait pas que tout bas je l’appelle par son prénom, alors chuuut !). Donc en résumé chaussures confortables conseillées, je suis allée à Chambéry m’acheter de jolis bottillons fourrés pour l’hiver. Voilà t’y pas que mon voisin me compare à Marie Poppins… si ça pouvait donc ! Il exagère évidemment.

Je suis allée m’occuper de trois de mes petits enfants pendant que les parents « montaient » aux marchés de Noël, puis que ma fille, sitôt rentrée,  subissait une intervention sans gravité. Les enfants ont été adorables, obéissants, prévenants.

Hier, au volant de ma Peugeot bien aimée je souriais à la vie, tout ce à quoi je pensais et tout ce que je voyais me rendait heureuse… la gentillesse de mes voisins et amis, présence constante, attentive et affectueuse, ils m’ont beaucoup aidée, je n’ai jamais été isolée. La neige sur les sommets de Chartreuse m’a fait sourire de bien-être et de bonheur.

J’ai décoré ma maison. J’ai installé les guirlandes, celles qui clignotent et celles qui scintillent, les boules multicolores sur le sapin, le père Noël qui chante jingle bells en remuant du popotin. Et bien sûr la crèche qui nous rappelle la signification de Noël, même si nous ne pratiquons plus très souvent.

Samedi prochain la maison retentira de rires et de cris, il y aura du désordre un peu partout,  ils seront tous là et ça me rend vraiment heureuse.

Pour l’heure je vais me faire belle, je suis invitée  à une soirée dansante privée… je me demande si j’aurai du succès avec mes bottillons fourrés ! non, en fait je crois que j’aurai un peu de mal à danser, alors je papoterai !

D'ores et déjà je vous souhaite de belles et douces fêtes de Noël et de fin d'année.

P1050640Décor de Noël dans le charmant village de Saint-Sorlin en Bugey (Ain)

Posté par Prali à 17:58 - - Commentaires [41] - Permalien [#]

30 novembre 2014

La ferme aux crocodiles à Pierrelatte (Drôme provençale)

Dans la ferme aux crocodiles il n’y a pas que des tortues, mon cher Phil ! oui il y a des tortues mais surtout beaucoup de crocodiles. Sous de gigantesques serres tropicales (chaleur tropicale il va de soi !) il y a des centaines de crocodiles, des tortues, des oiseaux, des orchidées toutes plus belles les unes que les autres, qui grimpent, qui tombent en cascades colorées, des plantes venues d’autres cieux. Et d’immenses plans d’eau où la parfaite immobilité des habitants m’a tout d’abord laissé penser qu’ils étaient empaillés !

 

P1040175

 

Mais non, ils bougent, très lentement la plupart du temps, il faut dire qu’ils ont été nourris la veille. Ils sont repus, quelques poulets entiers (plumés) ignorés sont délaissés sur les berges.

 

P1040218

 

Quelques crocodiles dorment la gueule grande ouverte. Mais non ils ne veulent pas me croquer, c’est juste pour réguler la température de leur corps (et puis d’abord, même pas peur, je ne m’appelle pas Odile !)

 

P1040206

 

 

Les dents du bonheur.

 

P1040223

 

Posté par Prali à 19:28 - - Commentaires [29] - Permalien [#]

25 novembre 2014

Réponses aux commentaires

Canalblog débloque et me joue des mauvais tours. Je ne sais pas si cela vous arrive mais il m’est parfois impossible d’ouvrir mes commentaires. Je dois aller les lire dans mon espace d’administration. Le plus étonnant est que cela ne concerne  que quelques billets, d’autres ne posent aucun problème ! Ne pouvant donc répondre aux sympathiques commentaires de ma dernière publication, je le fais ici. Si quelqu’un(e) rencontre un tel problème et mieux encore a su le résoudre, je serai ravie de le savoir ! Et non cela ne provient pas de mon ordinateur puisque je peux ouvrir les commentaires d’autres billets ; et depuis ma tablette aucun problème…

Un grand merci pour vos gentils messages : Damienne, René, Heure Bleue, Ksenia, Tanette, Colette, Juliette, May, Micheline, Old Nut, Marie Madeleine.

Je suis très contente de partager avec vous les photos de ma région et des vadrouilles dont je ne me lasse pas et que j’espère reprendre plus intensément dans les jours à venir.

En effet, puisque vous me le demandez, je dois dire avec soulagement que mon pied va beaucoup mieux… non Juliette je ne me suis pas fracturé l’orteil en le jetant contre une porte ou en voulant botter les fesses à un gamin, j’ai été opérée d’un hallux valgus qui n’était pas encore très avancé mais allait sans doute s’aggraver et, à terme, m’empêcher de randonner ! alors là pas question de ne plus sillonner la campagne, j’ai foncé à l’hôpital… enfin presque !

En attendant de retourner sur les routes de France et d’ailleurs, pour l’heure je marche encore un peu à la vitesse d’une tortue… une tortue rapide tout de même ! Cela ne m’empêchera pas d’aller visiter samedi prochain le planétarium de Vaulx en Velin (près de Lyon).

 

P1040201 Photo prise cet été à la ferme aux crocodiles à Pierrelatte (Drôme) où j’ai emmené mes petits fils.

Posté par Prali à 21:20 - Commentaires [31] - Permalien [#]

23 novembre 2014

Photos du jour... savoyardes bien sûr !

1Au-dessus de Chambéry, le village du Tremblay que domine le Revard  dont on devine complètement à gauche le belvédère (1 562 mètres).

 

2Depuis Chambéry, vue du versant Est de la chaîne de Belledonne où la neige est tombée en abondance.

 

3

4Je continue ma balade et rejoins les vignobles de Savoie au pied de la dent du Chat.

 

5Les vignes me rappellent de très belles randonnées, j’ai hâte de pouvoir retourner en ces lieux.

 

6Le lac du Bourget qui inspira Lamartine… ce soir la nostalgie me gagne…

« Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices

Suspendez votre cours

Laissez-nous savourer les rapides délices

Des plus beaux de nos jours ! »

 

 

7Etalage d'une belle récolte de citrouilles.

 

8Temps presque printanier, il fait doux et les fleurs n’ont pas dit leur dernier mot.

Je vous souhaite une belle et bonne semaine.

Posté par Prali à 19:12 - - Commentaires [13] - Permalien [#]



Fin »