Les lundis de Lakevio - "L'inconnue du métro" de Darren Thompson

 lakevio

Elsa a bien du mal à se concentrer sur sa lecture. Pas tant à cause des bruits divers et variés lui parvenant aux oreilles. Ni par le fait d’être ballotée de toutes parts dans cet autobus bondé où aucune place assise n’est disponible. Rien de tout cela. C’est moins perceptible mais beaucoup plus ressenti. Une présence derrière elle. Un homme ? Une femme ? En tout cas un souffle tout près d’elle, une tentative d’approche plusieurs fois répétée. Un frôlement. Un éloignement. Répétitifs et réguliers comme le balancement de son corps dans chaque virage, à chaque secousse. Et soudain, un frôlement plus insistant qui se voudrait pourtant le plus discret possible. Elsa comprend que l’on tente de lui voler le contenu de son sac. D’un mouvement brusque elle se retourne et d’un geste précis saisit fermement le bras de la femme. Les regards s’affrontent, se soutiennent un long moment. La femme baisse enfin les yeux et balbutie de vagues excuses tandis que ses yeux s’emplissent de larmes.

Elsa lâche le bras de la femme que la pression des doigts a blanchi. Et doucement l’invite à se confier. C’est une pauvre femme en détresse. Abandon du mari, trois bouches à nourrir, un logement insalubre dont elle sera bientôt expulsée. Pas de logement pas de travail, pas de travail pas de voiture, pas de voiture pas de travail, la boucle infernale bien connue surtout en campagne où les transports en commun se font plus rares.

Elsa est émue, touchée au plus profond de son cœur de mère, d’épouse, de femme comblée. Elle se débarrasse du journal de petites annonces qu’elle tentait de consulter sans succès. Elle a trouvé l’employée qu’elle recherche. Le regard de cette femme lui plaît. De voleuse désespérée elle en fera une employée heureuse.