Ma chère Lakevio, je ne t’oublie pas mais cette semaine je n’ai pas écrit. Temps, inspiration, motivation, voici mon tiercé perdant du moment. Ce matin j’ai pourtant lu çà et là de jolies histoires. Mais n’allez pas croire que je passe mes journées à dormir ou à déprimer. Je vais bien, bien mieux. Ma petite Marie qui vient de sortir de son plâtre me prend un peu de temps et je me suis lancée dans un gros travail. Meubles et tiroirs de mon bureau sont dégoulinants de paperasses, anciennes et plus récentes, mais bien inutiles désormais. Alors je ne dirai pas du matin jusque zau soir et surtout pas du soir au matin, mais chaque fois que j’ai un moment, je broie en mille morceaux. Tout un passé, des années, des décennies. De factures, de relevés bancaires, de tableaux d’amortissement, de déclarations (d'amour et autre) d’avis d’imposition, d’avis d’échéances, d’échéanciers, de prunes (deux seulement !) pour excès de vitesse, de courriers de réclamation et contestation. Mais aussi des courriers privés qui encombrent autant mes classeurs que mon mental. Allez hop, en miettes, c’est le printemps, chaud devant ! Et puis mes amies sont là, aussi disponibles que moi quand il s’agit de vadrouiller. Hier nous avons fait une grande balade autour de notre beau lac, il faisait chaud, on était bien, entre nous, en amitié, en confidences.

P1130606

P1130611

P1130618

P1130621

P1130622

P1130625

P1130631