Il me semble que c'était hier, nous déambulions dans les rues en costume folklorique, en chantant et dansant la mazurka, le rigaudon, la polka et autre danses du terroir.

L'eau a bien coulé sous les ponts depuis ce jour... des joies, des chagrins, je ne veux garder en moi que les premières.

Je vous laisse avec cette vue d'Albertville (prise en octobre), je m'absente du blog : tout d'abord j'ai la grippe, ensuite j'accueille mes enfants de samedi à mercredi prochain. Ces quelques jours de vacances me seront salutaires, j'en ai grand besoin.

 

Albertville