Ainsi s’en va l’année 2018, sans que j’aie eu le temps de dire ouf. Le temps passe à une vitesse hallucinante. Dis-moi père Noël, ça existe la machine à arrêter le temps ? Sur une autre planète, dans une autre galaxie ? Je sens que je vais rester sur mes questions.

Pour l’heure, je viens souhaiter à tous mes lecteurs de vivre de belles fêtes de fin d’année. Que la paix soit avec vous (et avec votre esprit).

J’ai une pensée particulière et affectueuse pour les personnes qui souffrent et ont connu une année de tourments et de chagrin.

Je pense beaucoup à mes amies Heure Bleue, Elisabeth, Fabie, Francelyne, au mari de Mab. Premier Noël sans l’être proche et aimé, je sais combien c’est douloureux.

Je pense aussi beaucoup à mes amis qui ont dû affronter la maladie.

Voici le petit poème sans prétention que j’avais composé pour Noël de l’an 2000, c’était mon premier Noël sans Lui. J’avais imprimé ce texte et l’avais déposé devant l'assiette de mes enfants au repas de Noël.

Puisse-t-il donner un peu de courage et de baume au cœur à tous ceux qui en manquent cruellement. Un jour, on sort du tunnel, forcément, et le soleil est là.

cimg7246

Mon Credo de Noël 2000

Je ne vous le chanterai pas ; mais je vous le dis simplement :

« Que serais-je sans vous qui m’entourez si tendrement ? »…

Une vie bouleversée et des rêves détruits…

Venant me torturer et peupler une si douce nuit…

 

Une vie qui s’en va et me colle au plus bas ?

Un bonheur de 28 ans qui fout le camp sans crier gare

Non, ce n’est pas Dieu, c’est le diable qui se marre

Je me dis qu’il est bien fini le temps des lilas…

Non, la magie de Noël, ce n’est pas du tout ça.

 

Et puis vous voilà, présents à mes côtés,

Tout doux, attentionnés, à m’aider, à m’aimer

La vie est toujours là, j’en ai la leçon à donner

Avec Daniel nous avons aimé autrui,

Dure est l’absence mais jamais ne la fuis.

Je veux continuer ma vie

Toute ma vie pour vous aimer, vous qui êtes là…

La magie de Noël, c’est peut-être bien ça ?

 

Je vous aime – Aline

p1100578