24 janvier 2018

De l'eau et du soleil

  Depuis deux jours je ne me réveille plus avec le bruit de la pluie. Surtout que devant ma chambre, un chéneau percé arrose les passants qui parfois râlent… je vous laisse donc imaginer la mini cascade. Mais tout ça ne vaut pas la vraie, la cascade de Glandieu, à quelques kilomètres de chez moi. Par le beau soleil retrouvé, légère et court vêtue, je suis allée m’y promener. De l’eau partout, hier la route était barrée, aujourd’hui j’ai pu passer, cernée par les eaux. Les cygnes étaient heureux comme des poissons dans l’eau. ... [Lire la suite]
Posté par Prali à 21:58 - Commentaires [31] - Permalien [#]

21 janvier 2018

Un matin à Paris

Les lundis de Lakevio Texte libre   Léa, son petit Victor par la main, va d’un pas pressé dans le frais matin naissant. Frêles silhouettes malmenées. La guerre est finie mais pour Léa et son petit garçon commence une nouvelle vie, difficile sans doute, alourdie d’un immense chagrin. Charles n’est pas revenu de la guerre. Prisonnier. Et plus aucune nouvelle. Après deux longues années d’espoir et d’attente, de profonde tristesse, Léa a dû se résoudre à vendre leur petite propriété du Loir-et-Cher. Monsieur Bertin, notaire de la... [Lire la suite]
Posté par Prali à 20:02 - Commentaires [38] - Permalien [#]
18 janvier 2018

Randonnée de lundi

Dans un commentaire chez ma copine Heure Bleue, j’écrivais que j’essaierai de publier un peu plus souvent… en ajoutant que ceci n’était pas une promesse ! Bien m’en a pris de le préciser, n’est-ce-pas ? Je ne vais pas concurrencer nos « grands hommes » qui promettent et qui… bref ! Mais c’est que moi, je suis très occupée ! Et pas mal dissipée je reconnais, il n’y a qu’à voir le devoir de Lakevio pour lequel je brille par mon absence ! Mais je reviendrai, ça je le promets (euh… Praline fais gaffe à... [Lire la suite]
Posté par Prali à 19:56 - Commentaires [29] - Permalien [#]
10 janvier 2018

Souvenir

Aujourd’hui nous aurions fêté nos quarante-trois ans de mariage. La vie en a décidé autrement. Il faisait un temps superbe, je ne ressentais pas le froid hivernal,  je ne sentais que mon cœur battant la chamade. Heureux, mon bel italien ténébreux souriait en me couvant de ses beaux yeux noirs, plaisantait de droite et de gauche avec nos invités, s’inquiétait et se préoccupait du bien-être de chacun. Je me sentais belle et insouciante dans ma longue robe blanche parsemée de petits boutons de roses en soie cousus méticuleusement... [Lire la suite]
Posté par Prali à 21:42 - Commentaires [44] - Permalien [#]