Avant que le vent et la pluie ne dépouillent les arbres de leur superbe parure, on est allés se promener « en bas » juste un peu plus bas que chez nous. La pause-café nous permet d’admirer dans le lointain le Trièves.

2Le col du Ménée nous offre ses rouges et ors, ses verts ton sur ton, une splendeur dont il est impossible de se lasser.

1Entre Drôme et Diois, on découvre le charmant village de Saint-Nazaire le Désert.

3

4Poussés par la curiosité, on recherche et trouve le village de Rochefourchat qui comporte… un seul habitant !

 5L’église a dû connaître des heures bien plus glorieuses qu’aujourd’hui. Mais elle est toujours là, entourée d’un minuscule cimetière où quelques tombes délaissées témoignent de l’abandon des lieux. A l’orée du bois, les ruines de l’ancien village.

 Et voici la maison de l’habitant, joliment restaurée. Les volets sont clos mais les signes de vie existent : fleurs, bois soigneusement empilé, boîte aux lettres, antenne télévision. On ignore si la maison est habitée en permanence mais en redescendant sur Saint-Nazaire, on croise un 4x4 conduit par un homme jeune… Est-ce lui ou pas ?

 6J’aurais voulu être une petite mouche pour en savoir un peu plus ! On y retournera et on mènera l’enquête…

 7