Les lundis de Lakevio

 lakevio

Oh mais c’est qu’elle est mignonne la nouvelle dame de compagnie de maman ! Notre vieille Marthe a bien fait de partir vivre chez son frère malade. Si je m’attendais à ce qu’elle soit remplacée par cette jeunette… bon, pas si jeunette que ça, elle doit bien avoir trois ou quatre ans de plus que moi. Mais qu’importe, ce n’est pas pour me déplaire. Elle saura m’apprendre à embrasser, éveiller en moi de douces et fortes sensations. J’aperçois ses jolies gambettes, mon cœur s’emballe et des picotements bizarres parcourent mon corps qui s’éveille au désir. Heureusement que maman ne me voit pas et surtout qu’elle ne lit pas dans mes pensées, elle m’enverrait illico chez tata Paulette au fin fond de la Creuse ! Mais tout va bien, entre deux gorgées de thé, elle est occupée à expliquer au chat qu’il faudra être propre et ronronnant avec la nouvelle venue qui occupera la chambre rose. La chambre rose, quelle bonne information ! Ah je commençais à m’ennuyer sérieusement dans cette bourgeoise résidence d’été perdue dans la montagne. J’ai comme l’impression que l’été sera chaud, chaud bouillant… 

*****

Je dois dire que ces deux chochottes ne m’inspiraient pas beaucoup… J’aime pourtant le thé vert à la menthe, servi par Hocine, un ami Kabyle, après avoir dégusté un somptueux couscous qu’il a passé des heures à préparer… arrosé d’un vin… comme là-bas, dis !