Il est dit que la météo est toujours mauvaise pendant la semaine sainte, même pas vrai cette année… Enfin, on n’est que mardi ! Hier, nous décidons, Danielle, Monique et moi de faire une randonnée au départ de Notre Dame de la montagne, sur les hauteurs de Yenne. J’aime ce lieu, cette portion du chemin de Saint Jacques que j’ai parcourue de nombreuses fois.  Le paysage est sublime, comme toujours en Savoie, la Dent du Chat se découpe sur le bleu du ciel.

P1130769Nous garons la voiture et voyons sur l’autre versant du Rhône un déploiement de gendarmes et pompiers. Nous comprenons que çà crame, la montagne est noire et fumante. La sécheresse, les buis complètement morts, il n’en faut pas plus pour alimenter un feu dont nous ignorons la provenance. Les canadairs ont déjà maîtrisé l’incendie, nous dit un monsieur. Mais le feu semble reprendre de plus belle. Sur le chemin du retour nous voyons dans le ciel deux canadairs chargés d’eau du lac d’Aiguebelette.

 P1130773

Nous commençons à gravir le joli sentier étroit. Notre bonheur est de courte durée, nous sommes bientôt envahies de minuscules chenilles. La pyrale ! Les buis, très présents dans ce secteur, ne sont pourtant que bois morts tout rabougris, néanmoins les chenilles sont là, pendouillant à des fils, sur tous les autres arbustes. Le sentier est étroit, permettant à ces fils de se rejoindre d’un bout à l’autre du sentier. Elles sont des centaines, elles se collent dans nos cheveux, sur nos bras, sur nos tee-shirts et pantalons.

P1130767Je trouve que Notre Dame ne nous protège pas tellement... ah mais il est écrit sur un panneau qu'elle protège les fidèles... et nous... ben voilà, c'est pour ça...

P1130770Nous battons en retraite et nous contentons de visiter une église, d’admirer la Chartreuse au loin, d’aller boire un coup au bistrot d’un village endormi.

P1130775