Jeu d'écriture de Lakevio  - Daniel Maidman - Rachel, au café.

lakevio

En ce trente janvier, je n’ai pas su écrire de texte pour illustrer le magnifique portrait proposé par Lakevio. Pas envie, pas le cœur à réfléchir, imaginer, construire. Manque de punch. Cela fait quatre ans aujourd’hui que ma Maman chérie est morte. C’est tellement dur de vivre sans elle, de ne plus pouvoir lui confier, échanger, rire. J’en aurais pourtant bien besoin… Même (et surtout) adultes, les mômes c’est pas de tout repos…

 

Pourtant, en regardant le portrait de cette jeune fille, je me dis que c’est comme un hommage à Maman. Elle avait ces yeux-là ma chère Maman. Un très beau bleu, limpide, perçant et néanmoins si doux. Sévère de temps en temps, rieur souvent. J’ai parfois regretté de ne pas avoir reçu de tels yeux. Les rares photos que je possède d’elle lorsqu’elle était jeune montrent une belle femme aux cheveux bruns, elle aurait pu les teindre en roux mais à cette époque je pense que l’on restait naturelle.

 

Je n’ai plus l’épaule que j’ai baignée de mes larmes aux soirs de tourmente, mais finalement je me dis que la mort épargne Maman de toutes les souffrances, de tous les chagrins présents et à venir, que ce soit dans la famille ou dans le monde. Pourtant, optimiste et battante comme elle l’était, elle m’aurait, en cet instant remonté le moral.