Une douceur non ressentie depuis trop longtemps, pour clôturer février et peut-être l'hiver, guida mes pas sur les rives du lac de Paladru. J'exposai mon visage aux doux rayons du soleil et promenai mon regard sur le lac et les collines environnantes.


paladru

Les canards étaient sans doute très heureux de ne plus avoir à se geler les pattes, certains nettoyaient leurs plumes comme pour accueillir mars, d'autres rêvaient à un iminent printemps.


paladru

L'onde calme berçait doucement les bateaux encore emmitouflés.

paladru

Les cyclistes parlaient et riaient en pédalant énergiquement tandis que près de l'église, la cour de l'école laissait échapper les rires des enfants en récréation.


paladru